MA PHARMACOPÉE ACTIVE

(posologies non renseignées ; le classement n’emporte aucune signification préférentielle)


PHARMACOPÉE ANTICANCER SPÉCIFIQUE EXTRAITE DU PROTOCOLE SCHWARTZ

- Acide lipoïque = 500 mg (antioxydant).

- R-Alpha Lipoate de sodium = 300 mg (antioxydant équivalent de l’acide lipoïque, prétendu plus assimilable).

- Garcinia Bio 60% Hydroxycitrate 400 mg = 240 mg (antioxydant, agit en symbiose avec l’acide lipoïque).

  1. -Bleu de méthylène en gélules = 50 ou 75 mg (antioxydant —, protocole Schwartz récent. Prétendu pouvoir lever l’effet Warburg, notamment lorsqu’il est associé à l’acide lipoïque).

  2. -Metformine = 500 mg (antioxydant faiblement alcalin, médicament de 1re intention dans le traitement du diabète de type 2, sur ordonnance médicale. Attn danger critique d’acidose lactique : consulter attentivement la notice et la littérature médicale).

PHARMACOPÉE ANTITUMORALE COMPLÉMENTAIRE DÉDUITE DE MES LECTURES

  1. -Ultra Q10 (Co-enzyme Q10) = Ubiquinol 100 mg (antioxydant. produit de l’ATP, active la mitochondrie, bon pour le muscle cardiaque. Prescrit en cas d'insuffisance cardiaque. Hypotenseur. Éviter association IEC. Hypoglycémiant, anti-athérosclérose). Formule précédemment testée et abandonnée : avec vitamines C et E ajoutées (la vitamine C en excès pouvant, dans certaines conditions, être favorable au développement des cellules tumorales — ce que j’ai eu personnellement l’occasion de vérifier — https://www.doctissimo.fr/sante/news/La-vitamine-C-un-bouclier-pour-les-cellules-cancereuses).

  2. -Picolinate de chrome élémentaire trivalent 200 µg (améliore le HDL, régule la sécrétion d’insuline et métabolise les glucides).

  3. -L-Carnosine 500 mg = Pullulan (tapioca). Antioxydant inhibiteur de la glycation, responsable du vieillissement cellulaire dû à la « caramélisation » des protéines. Régule la glycémie. Antidiabétique. À jeun ou 30 mn avant les repas.

  4. -Graviola (antitumoral présumé) 400 mg.

- Propolis en poudre 2 g à 18%, soit 360 mg (antitumoral présumé).

  1. -Ashwagandha Bio = 800 mg titré à 5% de withanolides (assistance sportive).

- Ultra-D3 végétale = 2000 UI (a pris la relève de la formule Bio et du Cholécalciférol début janvier).

  1. -Glutathion = 150 mg + papaye fermentée 200 mg. (antioxydant, chélateur des métaux lourds, régénère vit C).

  2. -Granapur, Grenade Bio = Polyphénols 202 mg + Punicalagine 120 mg (antioxydant, antitumoral présumé).

- Vitamine B3 (PP) Niacinamide = 4 mg. Nombreuses vertus métaboliques et cognitives.

- Gingembre Bio en comprimés = 400 mg (source de phénols, antiglycémiant, anticoagulant).

- Olivie Riche = Oléocanthal 1,2 mg + Polyphénols 65 mg + Hydroxytyrosol 20 mg.

- Huile de pépins de courge (améliore la miction).

  1. -Racine d'Ortie Bio = 500 mg (réputée lutter contre l’hypertrophie de la prostate).

- Zinc 15 mg (2 mois avec / 1 mois sans, etc) À jeun ou entre les repas. Nombreuses vertus ; antioxydant.

- Magnésium Bisglycinate poudre 2,5 g = 200 mg (NB : très alcalin : augmente le pH d'1/2 verre d'eau de 7 à 9).

  1. -Curcumactif 2 : Curcumine Biocuecumax suractivée = 500 mg (atténue NO) Inhibiteur kinase (limiter à 8 gél/j si Kardegic, dont il renforce les effets). anti-inflammatoire, faible durée de vie ; partiellement complété/remplacé fin 2019 par le Theracurcumin ci-après :

  2. -Theracurcumin 30 mg (en partie sous la forme de nanoparticules) (limiter si Kardegic, acidose gastrique, ulcère). anti-inflammatoire à faible durée de vie. NB : assimilation réduite. Remplacé fin février 2020 par la formule à 60 mg.

  3. -Vitaxanthine 4 mg + vit E 15 mg (hyper-antioxydant — adoption septembre 2020).

  4. -IxeaSOD 280 UI extrait de melon Cantaloup (antioxydant — adoption septembre 2020).

  5. -Spiruline BIO 500 mg (20% phycocyanine + Vit B12 + chlorophylle + caroténoïdes — métabolise l’homocystéine, soutient la production de globules rouges, antitumoral présumé, antioxydant — adoption fin sept 2020).

PHARMACOPÉE ORIENTÉE CARDIOVASCULAIRE DÉDUITE DE MES LECTURES

  1. -Ultra Q10 = Ubiquinol 100 mg (déjà cité plus haut pour son action antitumorale via la mitochondrie).

  2. -Acétyl-L-Carnitine 250 mg (acide aminé, réadresse le sucre sanguin vers le cerveau et les muscles).

  3. -L-Carnitine 800 mg de Tartrate de L-Carnitine (acide aminé, réadresse le sucre sanguin vers les muscles ; synergie avec acide lipoïque).

  4. -Resveol 300 mg = Trans-resvératrol 300 mg + extraits de pépins de raisin 100 mg (antioxydant, pro-cardiovasculaire).

  5. -Bromélaïne 5000 GDU / bromelase = 650 mg (anti-inflammatoire, anti caillots sanguins). À jeun ou entre les repas (limiter si Kardegic, dont elle renforce les effets).

  6. -Ginkgo Biloba 90 mg (antioxydant, anticoagulant, améliore le flux sanguin au cerveau).

  7. -Rhodiola rosea 350 mg (5% rosavines + 2% salidrosides — maintient la pression artérielle — adoption fin sept 2020).

  8. -Lipidactif = Complexe d’extrait d’ail, Ω-3 (EPA+DHA), Vit E (D-α-tocophérol) (régule le cholestérol, antioxydant — adoption fin sept 2020).

  9. -Kardegic 75 = 135 mg d’Acétylsalicyclate de DL-Lysine, soit 75 mg d’acide acétylsalicylique (antiagrégant).

PHARMACOPÉE ORIENTÉE ARTICULATIONS

  1. -Piasclédine 300 = insaponifiables d’huile d’avocat (100 mg) et d’huile de soja (200 mg) — contient du dioxyde de titane. Arrêt de ce fait souhaitable, toutefois reporté sine die.

  2. -ChondroNAG Vegan = 679 mg de N-Acétyl-Glucosamine + 475 mg de Chondroïtine sulfate sodique Mythocondro (substitut de la Piasclédine — sept 2020 : adoption reportée sine die).


MA PHARMACOPÉE ANTICANCER D’ULTIME RECOURS

(dans l’éventualité de possibles résistances venant à apparaître)

  1. -Artemisinine = 100 mg. Antitumoral. Compatible avec certaines chimios pro-oxydatives. Mode d’action : les cellules cancéreuses contiennent plus de fer.

  2. -Amygdaline. Antitumoral (Att : cyanure, mortel à 0,7…4,7 g/80 kg. Mode d’action : les cellules cancéreuses ont plus de bêta-glucosidase et moins de rhodanase.

  3. -Naltrexone LDN 4,5 mg. Réduit l’entrée du glucose dans les tumeurs. Efficacité limitée à terme par l'anti-apoptose naturel des cellules tumorales. Mode d’action : multiplie les lymphocytes T. Requiert une prescription médicale (très problématique).